[Hair’s life ] Silence ça pousse #mars 2015

Coucou les chatons !

Voici une nouvelle catégorie consacrée à la vie de mes cheveux et plus particulièrement à leur repousse ! Il y a 6  mois, j’avais encore les cheveux longs, voire même très longs ! Mais voilà j’ai eu besoin de changement et il faut dire que mes cheveux avaient pas mal morflé : colorations chimiques à répétition, lissage, fer à boucler… Mes cheveux étaient très secs, cassants et fourchus et cela malgré de fréquents bains d’huile. De plus, les nombreux dégradés sur les longueurs et l’épaisseur faisaient un effet « filasse », impossible de faire une tresse sans se retrouver avec une « queue de rat » au niveau des pointes ! Donc j’ai coupé, encore coupé pour avoir un carré ! Et maintenant je me dis que ma longue crinière me manque !!! Alors je les laisse repousser (Je l’admets, je ne sais vraiment pas ce que je veux !)

J’envisage ma repousse en 2 temps : les laisser pousser dans l’état afin d’atteindre un carré long. Je pense les faire couper lorsqu’ils atteindront mes épaules pour me débarrasser de cet horrible dégradé et ensuite laisser pousser mes cheveux tranquillement !

 

DSC_1733

pousse marspremière photo, début mars 2015 / seconde photo, début avril

La pousse n’est pas flagrante, j’ai gagné un bon centimètre. Ce qui est frappant par contre, c’est que la coiffeuse ne m’a pas coupé les cheveux droit !

Ma routine de lavage


shampoing et jojoba

Deux shampoings par semaine avec le Timotei Délice Bio vitalité et éclat aux extraits de thé vert. J’aime beaucoup l’odeur de ce shampoing, elle est très fraîche grâce au thé vert malheureusement l’odeur ne tient pas sur les cheveux. Au niveau du lavage, il est difficile à appliquer, il mousse peu, je dois m’y reprendre à trois fois pour avoir les cheveux propres, ce qui n’est pas très économique. Je ne pense pas le racheter.

Chaque semaine j’ai réalisé un bain d’huile à l’huile de jojoba. Depuis que Malo m’a parlé de cette huile ( ici dans sa routine soin du visage), elle est omniprésente dans mes routines soins visage-corps-cheveux et démaquillage ! Elle nourrit le cheveu en profondeur, comme c’est une huile sèche elle est très agréable à appliquer et son odeur est discrète.

Coloration

henné brun grenat, poudre de garanceHenné brun grenat et poudre de garance Aroma zone

Grosse nouveauté dans ma routine de coloration capillaire ! Terminées les colorations chimiques et vive le henné ! C’est vrai qu’en plus d’abîmer les cheveux, je ne supportais plus l’effet « racine »! Mes cheveux étaient beaux sur le coup puis secs et ternes même avec des soins pour cheveux colorés et des bains d’huile. Et la raison principale de ce passage vers le naturel, c’est bébé !

Ce mois-ci,  j’ai réalisé deux hennés : une première fois avec le henné brun grenat d’aroma zone et le second moitié brun grenat et moitié garance en poudre dans l’espoir d’obtenir un brun avec des reflets rouges.
Le premier henné m’a bien coloré les racines châtain clair ainsi que mes quelques cheveux blancs. Je m’attendais à obtenir des reflets acajou ou rouge mais en fait j’ai obtenu du brun avec des reflets cuivrés voir orange…

imagePour un henné brun-grenat : 100g de poudre de henné brun grenat, 300g d’eau bouillante, 1 yaourt, une cuillère à café de jus de citron. Ce mélange donne une bonne quantité de coloration, la moitié suffisait largement pour l’ensemble de ma chevelure.

henné brun grenat seulRésultat après le premier henné brun grenat

On peut voir sur la photo que j’ai obtenu un beau brun avec des reflets cuivrés-orangés. J’ai retenté l’expérience quinze jours plus tard en mélangeant cette fois-ci 50g de henné brun grenat et 50g de poudre de garance. Finalement, j’ai moins de reflets cuivrés, le côté « orange » semble avoir disparu, cependant je recherche toujours les reflets rouges !

Je trouve néanmoins ma couleur de cheveux très jolie, avec beaucoup de relief grâce aux nombreux reflets que donne le henné. Mes cheveux semblent plus fort, bien gainés, super doux et brillants.

Je trouve l’application du henné très agréable (surtout que c’est mon mari qui réalise la pose) , la poudre Aroma zone est très fine et l’ajout de yaourt rend la mixture onctueuse et non desséchante pour le cheveu. Le seul point négatif est peut-être l’odeur mais une ou deux gouttes d’huile essentielle réglera largement le problème pour les nez délicats.

Sérums

sérums YR, nuxe kerastase

Elixir K de Kérastase : je ne suis pas super fan de ce produit plus interminable que miraculeux. L’odeur est agréable et il n’alourdit pas les cheveux. Cependant, je n’ai pas l’impression qu’il nourrit plus que ça le cheveu.

Huile Réparatrice Yves Rocher : ALERTE GROS GROS FLOP ! Ok, ce produit est sans silicone mais il fait passer mes cheveux de secs à poisseux, cela même avec très peu de produit ! Je l’ai essayé 3 ou 4 fois et chaque fois, c’est le même résultat on dirait que mes cheveux sont dégueux ! La faute à l’huile de tournesol, ingrédient principal de la formulation ? Du coup je ne sais pas quoi faire de ce produit qui est aussi inefficace en bain d’huile…

L’huile prodigieuse de Nuxe : Si vous suivez ce blog, vous savez que j’adore cette huile ! Elle parfume agréablement mes cheveux tout en les hydratant et en apportant de la brillance !

Bilan

ricin et low poo

Pour le mois d’avril je vais me focaliser sur mon problème de chute de cheveux, je pense donc me concocter un shampoing au maca vital et à lhuile essentielle Bay Saint Thomas. Parce que là ce n’est plus possible, je flippe après chaque shampoing quand je ramasse les cadavres de cheveux au fond de la baignoire ! Je pense également refaire un henné fin avril afin d’obtenir des vrais reflets rouges. Et lhuile de ricin sera à l’honneur pour mes bains d’huile hebdomadaires ! Sera-t-elle à la hauteur de sa réputation ? Je pense également tester le Low Shampoo de chez Yves Rocher ! 

N’hésitez pas à me partager vos astuces pour accélérer la pousse des cheveux, je me ferai une joie de les tester !

Et de votre côté, ça pousse ?

Lorhina 😉

Publicités

[Mais que sont-ils devenus !?] Ma routine capillaire du moment

Hello à toutes (et tous ?!) !

Aujourd’hui retour sur mes cheveux (ouais ça faisait un moment qu’on avait pas parlé tignasse !) qui, vous l’avez sans doute remarqué dans les derniers articles (celui là par exemple ^^) sont revenus à leur état plus ou moins naturel. Plus ou moins parce que je les colore (bah ouais, faire une colo brune pour une Asiat’ ça peut paraitre bizarre et pourtant…), et qui dit coloration dit soins OEUF KURSS !

veuchDésolée les photos ont été faites avec flash car sans cela ne rendait rien du tout…

Allez hop on s’remet vite vite dans le contexte !

Eté 2013, je décide de succomber à la mode du moment et entame le processus « ombré hair »(visible ici et ). Cheveux noirs d’origine, il m’aura fallu environ 6 mois pour que mes pointes deviennent véritablement blondes. J’ai conservé cette couleur mi miel mi blonde jusque début novembre. Là j’ai eu envie de changement (comme souvent) et j’ai donc décidé de revenir au foncé.

compare1

compare2

Redevenir brune ça change quoi ?

veuch-2

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, revenir à ma couleur d’origine demande autant de soins que de décolorer mes cheveux. Pourquoi ? La raison est simple. A moins de tout couper (notamment les pointes), ce qui n’est clairement pas envisageable avant au moins un an, mon cheveu est toujours fragilisé et n’est brun que d’apparence. Au fil des semaines, la couleur s’estompe et laisse deviner qu’en dessous, le cheveu a été décoloré. Alors si vous pensiez pouvoir faire l’impasse sur les soins, vous vous mettiez le doigt dans l’œil !

En terme de soins ça donne quoi alors ?

Concernant le shampooing, j’alterne entre deux produits : généralement j’utilise un shampooing solide Lush, le Pousse plus Vite. Néanmoins, n’ayant pas de Lush shop dans mon p’tit bled (je dois aller à Rennes ou à Nantes pour en avoir un) et vu le coût des fdp sur leur site, lorsque j’ai fini mon galet et en attendant de retourner à Rennes ou Nantes, j’utilise un shampooing de grande surface. Récemment j’ai donc choisi une gamme sans silicone et spéciale brunette, mais aussi sans marque (hé ouais), j’ai nommé le shampooing Monoprix (à noter qu’il contient néanmoins des sulfates, il n’est pas over clean). J’y ai ajouté 30 gouttes de protéines de soie, achetées sur Aroma-zone suite aux conseils avisés de Lorhina. Et OMG QUOI ! Mes cheveux sont doux et souples, je n’ai plus besoin de démêlant et (est-ce juste une impression ?) mais j’ai la sensation d’avoir légèrement plus de masse.

DSC_1523

A savoir également que d’ordinaire je suis une psychopathe du shampooing et que j’en fais tous les jours (ouais je sais, c’est pas bien). Or depuis décembre, horaires de fêtes de ouf oblige, je me suis mise à ne les laver que tous les deux jours (ce qui pour moi est déjà un GRAND pas). Parce que bon, oui j’aime sentir que mon cheveu est propre (même si en soi un cheveu qui a été lavé la veille n’est pas sale hein) mais je dois avouer qu’en décembre, 15 min de sommeil en plus valaient bien de sauter l’étape shampoo, séchage etc, surtout quand on sait que je bosse cheveux attachés et que donc le client ne voit pas réellement si mon shampooing date du jour ou non. Tout ça pour dire que j’ai depuis conservé ce rythme et que je crois bien que mon cheveu apprécie.

Deux fois par semaine (lors de mes jours off en fait) je leur fait un bain d’huile. N’étant pas adepte du bain d’huile nocturne, je les imprègne tôt le matin, j’enroule en chignon et je cellophane le tout (glamour du jour bonjour !). Je laisse poser environ 3h puis je passe sous la douche ! J’utilise en alterné trois huiles : de l’huile d’argan bio (j’en ai deux, une Melvita qui sent pas la rose soit dit en passant, et une huile qui sent bon l’amande qui m’a été ramenée de Tunis par une amie), de l’huile de coco bio achetée sur Aroma-zone toujours et enfin un cocktail d’huiles bio acheté chez mon esthéticienne adorée.

DSC_1420

DSC_1422

DSC_1421

Vous remarquerez que mon huile de coco est non seulement solide (normal) mais qu’elle est conditionnée en pot, ce qui est bien plus logique et pratique que le conditionnement en flacon. L’avantage c’est que je n’ai même pas besoin de la passer au bain marie pour l’utiliser. En effet, il me suffit de prélever un petit morceau, de le chauffer dans mes mains et le petit morceau redevient liquide en un instant (un peu comme la graisse à traire quoi)

DSC_1424

J’affectionne particulièrement ces trois huiles, non seulement parce qu’elles sentent super bon (hormis la Melvita sans HE hein !) mais aussi parce qu’après 3h à macérer (j’aime le glam de ce mot !), mes cheveux me disent merci (et Céline ma super coiffeuse aussi !). Je peux d’ailleurs vous certifier qu’un mois avec bain d’huile et un mois sans se remarque tout de suite, car l’état de mes pointes n’est absolument pas le même !

Ce mois-ci, avant séchage, j’utilise une autre huile, il s’agit de l’Orofluido. Alors non cette huile n’est ni bio ni clean, puisqu’elle contient du silicone tout ça tout ça, mais je n’en mets pas sur les racines et je ne l’utilise pas quotidiennement. Elle prétend accélérer le séchage et cela semble vrai puisque lorsque j’en applique une mini goutte sur cheveux mouillés, je passe moins de temps sous le sèche cheveu. Un bien pour un mal si on va par là donc.

DSC_1425

J’ai arrêté les masques parce que je n’avais que des masques Petit Marseillais, et que comme j’utilise majoritairement des huiles végétales bio pour mes soins, je n’avais pas envie de tout gâcher avec un masque « cheap ».

Dès que je le peux, je laisse de côté mon sèche-cheveux et mon lisseur et je laisse ma crinière sécher à l’air libre. Ça fait une agression en moins, et même si généralement ça me donne un air de fofolle, bah ça fait aussi du bien un cheveu nature !

Aller plus loin dans le naturel ?

Vous l’aurez constaté, j’essaie d’abandonner au fur et à mesure mes produits trop chimiques, trop agressifs, mais étant débutante dans le domaine, je tâtonne pas mal. Pour le moment je me tourne donc énormément vers les conseils de Lorhina bien sûr, mais aussi de notre amie blogueuse Nat Arocas. Évidemment je pourrais faire d’autres soins à mes cheveux (Lorhina avait évoqué pas mal de produits intéressants ici) mais pour le moment cette petite routine oléagineuse me convient.

Pour l’instant mon désir majeur est surtout de me trouver un shampooing clean, et dans cette optique j’hésite entre m’acheter une base lavante neutre pour ensuite jouer à la petite chimiste ou me tourner vers des marques bio style Lavera, Centifolia, etc (je suis ouverte à toute suggestion de votre part !!).

Je pense m’acheter prochainement de l’huile de ricin pour favoriser la pousse ainsi qu’un beurre d’avocat pour refaire des masques.

Et voilà ! Vous savez désormais tout sur ma petite routine capillaire !

Et vous quel est votre rituel soins pour une crinière en bonne santé ?

Malo ♥

[Soin des cheveux] De l’utilité du bain d’huile !

Deux à trois fois par mois, j’aime faire un bain d’huile à mes cheveux car cela les nourrit en profondeur tout en leur donnant brillance et douceur. J’ai testé pas mal de masques, après-shampooing professionnels ou de grande surface et je dois dire qu’un bain d’huile donne beaucoup plus de résultats, c’est bluffant ! Je retrouve à chaque fois mes cheveux tout doux, renforcés et fortifiés ! Mes cheveux sont moins cassants, moins fourchus et ont tendance à pousser plus rapidement ! En plus cette technique est très économique !

bain-d-huileLe bain d’huile est parfait pour réussir à garder ses  cheveux longs.

Comment faire ?

La veille de votre shampooing, quelques minutes avant d’aller dormir :

Prenez l’huile de votre choix : argan, olive, ricin… Ce que vous avez !

Faites chauffer un peu d’huile entre vos mains et appliquez l’huile sur les longueurs de vos cheveux en insistant sur les pointes.

Ensuite, vous pouvez envelopper vos cheveux dans une serviette, dans du film alimentaire ou si vous n’avez pas eu la main trop lourde sur l’huile, tressez vos cheveux, et hop au dodo ! Pour ne pas salir votre oreiller, vous pouvez y placer une serviette.

Le lendemain, faites votre shampoing comme à votre habitude. Vos cheveux sont superbes !

Cela vous rebute de dormir avec les cheveux tout gras ? Laissez poser l’huile une demi-heure, une heure ou deux heures le weekend avant votre shampooing !

Mes huile favorites :

huiles-preferees

L’argan : C’est l’huile de beauté par excellence, elle donne de la brillance et de l’éclat aux cheveux ternes.

L’olive : Cette huile a l’avantage d’être présente dans presque toutes les cuisines. Elle nourrit, renforce et fait briller les cheveux. Elle protège les cheveux colorés. Elle est également apaisante pour le cuir chevelu.

Le ricin : Cette huile végétale (oui ! oui ! le ricin est une plante et pas un mignon petit animal qui construit des barrages !) est fortifiante et favorise la croissance du cheveu. Cependant, cette huile est assez poisseuse et peut être difficile à appliquer, c’est pourquoi je l’applique uniquement sur la racine de mes cheveux et j’utilise une autre huile pour les longueurs.

L’huile de coco : Ma préférée !!! L’odeur est vraiment gourmande. Elle nourrit et lisse la fibre capillaire, fait briller et renforce les cheveux.

Ça marche aussi avec les beurres végétaux !

Le beurre de karité : J’aime bien prélever une bonne noix de beurre de karité et la faire chauffer dans mes mains afin de le rendre huileux puis l’appliquer sur l’intégralité de  ma chevelure. Ce beurre nourrit en profondeur, gaine, lisse, renforce et fait briller les cheveux.

Le beurre d’avocat : Il s’utilise comme le beurre de karité et nourrit, protège et gaine les cheveux.

Le site Aroma-zone vend des huiles et des beurres sous forme de berlingots de 10 ml ce qui est idéal pour tester le produit avant de se lancer dans l’achat d’une grosse bouteille ! De plus, ces dosettes bénéficient de l’offre coup de cœur, c’est-à-dire frais-de-port à un euro pour 2 dosettes.

 Lorhina 😉

Et vous, quels sont vos secrets pour de beaux cheveux?

[Bilan capillaire] Mon ombré hair, un an après

Il y a désormais à peu près un an (ouais ça passe vite…!) je décidais de franchir le cap de l’ombré hair aka tie and dye. En effet rappelez-vous, je vous parlais de ma nouvelle super coiffeuse juste ici ! ^^ Hé bien un an plus tard, Céline est toujours aussi formidableuuuh !

L’évolution de mon ombré, le pourquoi du comment que quoi donc qu’est-ce

J’ai donc fait mon premier ombré fin juin début juillet 2013. J’y suis retournée fin août avant mes vacances de septembre, puis en fin d’année. A partir de là j’ai commencé à alterner racines et ombré. Ainsi début d’année j’ai seulement fait un raccord racines, mi février j’ai rafraîchi mon ombré et fin avril j’ai fait un raccord racines.

Cette alternance des techniques s’explique par le fait que les pointes de mes cheveux ont subi une décoloration intense. En effet, si la couleur cuivrée de mon premier ombré me ravissait, j’avais en tête une teinte bien plus claire !

Seulement voilà. Éclaircir des cheveux noirs, c’est comme Rome, ça ne se fait pas en un jour ! Aussi un coiffeur digne de ce nom vous le fera en plusieurs étapes. Et si votre coiffeur vous fait passer de brune foncée à blonde platine en une seule fois, hé bien sachez que vous aurez provoqué un suicide capillaire, ni plus ni moins !

evolutionEvolution de ma couleur : mai 2013 / juillet 2013 / septembre 2013 / mars 2014

Mon éclaircissement s’est donc fait en 3 temps, et à chaque fois Céline laissait poser le tie un peu plus longtemps afin que mes pointes décolorent plus.

evolution-2Juillet / Septembre / Décembre

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir ma couleur actuelle, juste après le raccord racines. A noter que pour l’été j’ai opté pour des racines tirant moins sur le orange pour un effet cuivré plus naturel.

racinescoucou le haut de mon crâne !

racines-3

racines-2

couleur-avril

Un ombré hair, ça se soigne comment ?

Le soin le plus important d’un ombré hair, ce n’est plus un secret, c’est l’hydratation. En effet l’ombré décolore le cheveux et par conséquent l’assèche. Il est donc primordial de le nourrir le plus possible !

Et quoi de mieux pour nourrir les cheveux que l’huile ! Ainsi une fois par semaine je fais un bain d’huile d’argan à mes pointes. Avant chaque séchage j’applique le sérum/huile Garnier de la gamme au miel, toujours sur mes pointes. Enfin une fois par semaine j’applique un masque spécial coloration.

Conclusion

Je dois avouer que dernièrement j’hésitais à revenir à ma couleur naturelle. Néanmoins, avec le retour des beaux jours, j’ai vite laissé de côté cette lubie ! Un an plus tard je ne regrette donc absolument pas d’avoir franchi le pas de l’ombré hair et suis toujours aussi ravie de ma nouvelle couleur !

 Je clôture donc ce bilan sur cette dernière photo comparative ^^

comparPhoto de gauche by Nat Arocas

Petit rappel :

Salon 9° avenue, avenue de la Marne, 56000 Vannes

02 97 63 10 29

Demandez Céline pour un tie !

 Malo ♥

[Tuto coiffure] Would you be my Valentine ? aka être sexy de la crinière

Jamais deux sans trois ! Hé bah ouais ! Aujourd’hui, 14 février, c’est le jour J ! Il va falloir se faire belle pour son Valentin, et pour cela, nous vous proposons deux idées coiffures toutes simples, rapides à faire et so romantic ^^ Nous nous sommes basées sur un Side hair, LA coiffure du moment.

Tout d’abord la base de la coiffure : 2 tresses. J’en fait une en haut et une bas de la tête. La petite particularité c’est qu’au lieu de faire une tresse toute simple que je plaque, je m’inspire de la tresse dite française et prends des cheveux au fur et à mesure mais d’un seul côté. Pour la tresse du haut je prends donc petit à petit des cheveux du haut, pour la tresse du bas les cheveux vers la nuque. Un élastique invisible pour les maintenir et je les rassemble à l’aide de pinces.

DSCN1355

Les cheveux sont ainsi ramenés d’un seul côté. Vous pouvez les agrémenter de pinces fantaisies (ici des fleurs) ou faire de grandes boucles à vos cheveux pour un côté plus flou et romantique.

DSCN1359

DSCN1357

DSCN1358

Seconde variante de ce side hair : vous pouvez tout simplement tresser le reste de vos cheveux. Pour cela je rassemble les deux tresses avec un élastique et pour le camoufler j’utilise une grosse de mèche de cheveux que j’enroule autour puis que je ramène façon nœud de cravate.

DSCN1376

DSCN1377

Faites ensuite la tresse de votre choix (classique, épi, etc.)

tresse

Vous êtes prêtes pour faire la fête à votre Valentin ! ^__^

Nous vous souhaitons donc une Joyeuse Saint Valentin !

Malo ♥

Au secours, j’ai un paillasson sur le crâne! Remèdes naturels

Depuis quelques mois, j’ai un problème récurrent… bah mes cheveux, ils ne sont plus comme avant : souples, brillants… à la place j’ai des frisottis, ils sont ternes et moins doux… Je les lave un jour sur deux et le lendemain de mon shampoing au réveil c’est juste l’horreur, ils sont en bataille, tout froissés voir cassés aux pointes ! Bref, il était grand temps d’agir !

Je me suis d’abord dirigée vers les produits de supermarché : après-shampoing, le masque Elsève color vive, puis j’ai fait un tour chez ma coiffeuse et sur ses conseils, je me suis jetée sur l’huile sublimatrice élixir K ultime de Kérastase. J’ai rompu avec mon lisseur et mon fer à boucler mais en fait le problème de cheveux tout moche, il était toujours là !

Après moult essais pour réparer tout ça, nourrir, réhydrater la matière et tout  ce que vous voulez, je suis enfin arrivée à des résultats satisfaisants avec des produits naturels… ba ouais la nature, elle fait bien les choses !

image

Aux grands maux les grands moyens

image

La veille de chaque shampoing, je fais un masque ou un bain d’huile. Pour les masques, j’utilise des beurres végétaux : beurre d’avocat ou beurre de Karité que je badigeonne généreusement sur mes longueurs, j’enveloppe le tout dans une serviette et hop au dodo ! Par contre, le lendemain pas moyen d’esquiver le shampoing sous peine de ressembler à Zézette version le père noël est une ordure ! Pour le bain d’huile, même principe. J’utilise de l’huile de coco parce qu’elle est très gourmande et que l’odeur ne fait pas fuir mon chéri ! Le résultat est vraiment génial, vos cheveux sont nourris en profondeur et c’est vraiment rapide !

Si vous n’avez pas ces produits chez vous pas de panique, sacrifiez un avocat bien mûr, il fera un excellent beurre pour vos cheveux et en guise d’huile, utilisez ce que vous avez dans vos placards : huile d’olive, huile d’argan etc. Vos placards regorgent de produits de beauté à moindre coût !

Sublimer la matière

image

Je booste un peu mon shampoing en lui ajoutant quelques gouttes de protéines de soie et de Provitamines B5, je verse ces gouttes directement dans la bouteille, je secoue et c’est parti ! Ensuite, je fais mes deux shampoing et après-shampoing comme j’en ai l’habitude sauf que j’ajoute une eau de rinçage bien spéciale !! Le but : faire briller les cheveux et les tonifier !

image

Pour la brillance, je mélange une cuillère à café de vinaigre blanc dans une bouteille d’eau minérale et je verse ce mélange sur ma chevelure. Ou, pour tonifier mon cuir chevelu, stimuler la pousse de mes cheveux, les faire briller,  je prépare la veille dans une infusion de Kapoor Kachli:  2 cuillères à soupe de poudre pour 1/2 litre d’eau , je verse les deux cuillères de poudre dans un filtre à café standard, je le ferme avec une ficelle et hop ! je laisse infuser 10 à 15 minutes dans de l’eau bouillante.  La veille c’est mieux car l’infusion a le temps de refroidir et l’on ne s’ébouillante  pas le crâne hihi ! Et parce que le froid, ça fait briller les cheveux ! Je verse cette solution sur la matière comme dernière eau de rinçage et voilà, c’est facile !

je peux sécher mes cheveux !!!

Tous les produits dont je vous ai parlé viennent du site Aroma-zone. Si vous souhaitez être parrainé, envoyez nous un message privé !!

lorhina 😉

[Routine capillaire] J’entretiens mon ombré hair !

En temps habituel, je ne suis pas une assidue des soins capillaires. Temps de pose trop long, pas assez de temps, j’utilise juste un shampooing pour cheveux colorés et basta !

Mais depuis que j’ai fait mon ombré hair, les choses ont changé. En effet, faire un ombré implique de décolorer les longueurs, et donc de malmener ses cheveux. Ajoutez à cela le soleil et les virées à la plage, et vous obtenez des cheveux tout secs ! Si jusque là ils ont toujours été doux malgré les nombreuses couleurs, dernièrement j’ai bien remarqué que les pauvres petits criaient à l’aide et je me suis donc empressée d’acheter des soins, de peur de me retrouver avec une paillasse sur la tête !!

Petite mise en situation – Si vous étiez mes cheveux vous seriez :

– Lavés quotidiennement

– Brushés et lissés quotidiennement

– Attachés à la va-vite après le travail

– Colorés tous les deux mois

En route vers le changement :

produits-capillaires

Premier soin que j’ai mis dans mon panier de courses, un masque. N’y connaissant pas grand chose, j’ai choisi le premier qui me faisait de l’œil, c’est-à-dire le masque pour cheveux colorés Le Petit Marseillais  à l’huile de carthame et à l’extrait de myrtille. Je dois néanmoins avouer que j’aime bien les produits Petit Marseillais et que mon choix n’était donc pas si hasardeux que cela !

masque

J’applique ce masque 1 fois par semaine durant 3 minutes (c’est rapide, c’est bien !!!) et je rince abondamment. On sent tout de suite l’efficacité du masque ! Le cheveux redevient doux et souple sans être mou ni gras.

J’ai racheté mon shampooing pour cheveux colorés, Garnier à l’huile d’argan et cranberry, parce que parmi toutes les marques de shampoo, seules deux sont acceptés par mes cheveux : Garnier et Head & Shoulders. Je jongle donc entre ces deux là. J’ai en plus de ça acheté un après shampooing, de la même marque, celui qui va en duo, parce que les duo c’est bueno ! 😀

shampoo

Je suis donc bien assidue et utilise mon après shampoo quotidiennement. J’en ai d’ailleurs bien vu l’utilité puisque pour commencer je n’ai plus de noeuds au sortir de la douche, et mes cheveux restent doux (encore ce doudoooouuuux) toute la journée.

Enfin, et celui là je l’avais déjà dans ma salle de bain, j’applique une noix d’huile merveilleuse de Garnier (encore) sur cheveux mouillés, avant de les sécher. Cette huile je vous en avais déjà parlé dans un article et j’en suis toujours aussi fan. Notez d’ailleurs que c’est le même flacon que sur mon article précédent alors que j’en utilise tous les jours. C’est dire à quel point elle dure !

huile

On récapitule :

– Tous les jours, shampoo et après shampoo spécial cheveux colorés Garnier à l’huile d’argan et cranberry

– Tous les jours, 1 noix d’Huile Merveilleuse à l’huile d’argan et de camelia

– 1 fois par semaine, masque Le Petit Marseillais à l’huile de carthame et extrait de myrtille

Et donc ?

Hé bien ça marche ! Ces achats sont une première pour moi. Oui, pour la première fois de ma vie je prends soin de mes cheveux, mais c’est aussi la première fois que j’en ressens le besoin.

Alors oui, il est bien utile d’avoir plusieurs produits capillaires dans sa salle de bains, et non ce n’est pas du luxe ! Les cheveux sont réellement plus doux, plus faciles à coiffés, plus heureux quoi ! Et bien évidemment, plus c’est long, plus ça demande de l’attention !

Je ne compte donc pas m’arrêter là et ai déjà prévu de m’acheter de l’huile d’argan pour faire des bains d’huile (on vous parlera de ça bientôt) une fois par semaine. Je pense également tester une cure de levure de bière pour voir si ça marche vraiment (??!!).

J’ai donc bien envie de vous dire « Rdv dans deux mois, après mon second ombré hair et mon retour d’Espagne » pour une petit bilan !!! 😉

Et vous, comment entretenez-vous vos cheveux ?

Malo ♥