[On a testé] Insanity ou quand Shaun T le bôgoss veut ta mort

Il y a maintenant quatre mois de cela, le 1er mai pour être exacte, une idée farfelue m’est passée par la tête : Et si je faisais Insanity ?! J’avais envie d’un nouveau défi, de repousser mes limites, mais aussi d’avoir de vrais résultats physiques.

shaun-t-insanity-group

Insanity, kesako ?

C’est un programme sportif de niveau « hard », basé principalement sur le cardio, composé de pas mal de sauts (squats et cie), d’abdos (mais sans crunchs) et de push-up (pompes).

Son créateur, Shaun T, est un bôgossmusclédelamorkitu coach sportif connu et reconnu pour ses programmes, ses cours de fitness et bien sûr pour ses abdos et ses pecs soyons franches hein !

Insanity est un programme d’interval training, autrement dit vous travaillez en fractionné : une phase d’effort intense suivi d’une phase de repos, et ce pendant minimum 30 minutes. Il se déroule sur 63 jours : 4 semaines d’entrainement « normal »(de 30 à 40 min par vidéo), 1 semaine de « recovery » puis 4 semaines d’entrainement « max » (de 50 min à 1h20 par vidéo)

Insanity c’est pour qui ?

Si vous venez tout juste de reprendre le sport, il est préférable de vous remettre en forme tout doucement avant de vous attaquer aux deux mois de pure folie que vous réserve Shaun T.

En ce qui me concerne, j’avais arrêté le sport en septembre 2014, autant dire que depuis, même si mes muscles étaient toujours là, bah ils étaient en hibernation ! Aussi il a bien fallu que je les réveille en douceur, et ça, je l’ai fait avec le programme de ma coach préférée : Juliana Fitness Bien Être. J’ai donc repris le programme qu’elle avait concocté en avril 2014, je l’ai suivi durant tout le mois d’avril, j’y ai ajouté un peu de running, et j’ai retrouvé ma forme et ai perdu les petits kilos accumulés durant l’hiver !

Je me sentais donc d’attaque pour commencer ce fameux Insanity. J’avais déjà fait une première fois le Fit Test, celui qui te laisse présager de la suite et qui te mets sur les rotules d’entrée de jeu. A l’époque je n’avais pas pu finir le test : vertiges, nausées et j’en passe, j’ai fini comme une loque sur le canapé. Ce 1er mai 2015, je savais donc à quoi m’attendre, mais ça ne me faisait pas peur : J’SUIS UNE WARRIOR MOI MEC !!!

Insanity et moi

En faisant Insanity, mon objectif physique était de me raffermir de partout mais surtout de perdre mon bidou de bébé (cette fameuse petite boule de graisse située au nombril !!)

wpid-wp-1435839505463.jpegà gauche : 1 er avril 2015, 53kg / à droite : 1er mai 2015, 51.5kg

Les premières séances ont été compliquées pour moi. En effet je ne savais pas faire certains mouvements (coucou les push up !), il fallait sauter énormément, etc. La première semaine mon genou droit m’a fait un mal de chien, les muscles des cuisses tiraient, et c’est avec bonheur que j’ai effectué la séance Cardio Recovery car les mouvements de stretching m’ont fait énormément de bien. Idem pour la journée off, profitez-en car une journée de repos pour le corps fait énormément de bien et permet au corps de repartir de plus belle !

Si Insanity est une grosse part de physique, c’est aussi une grosse part de mental. En ce qui me concerne je suis partie du principe que « je n’avais pas le choix » Shaun T te dit de faire 8 push up ? Bah tu fais 8 push up, et sur les pieds, pas sur les genoux hein ! T’es crevée et t’as envie de mettre pause sur la vidéo ? Hé bah nan parce que sinon Shaun T va venir te botter les fesses ! Il faut prendre ce programme comme un défi que vous serez fière d’avoir relevé du premier au dernier jour sans flancher.

Niveau alimentation, je n’ai pas changé énormément de choses étant donné qu’avec l’Amoureux on avait déjà une façon de manger plutôt saine depuis un an. En effet nous mangeons à 80% végétarien, et lorsque nous mangeons carni, c’est principalement de la viande maigre ou du poisson. D’autre part nous ne mangeons aucun plat préparé, même nos pizzas sont faites maison, car cela nous permet de contrôler ce que nous mangeons ainsi que la provenance des aliments.  Nous avons juste modifié nos petits déjeuners et nos collations de l’après-midi en les basant sur la méthode Delabos, c’est à dire la chrononutrition. Ainsi le matin nous mangeons fromage + pain + beurre et au goûter c’est chocolat + fruits, et nous ne remangeons aucun de ces aliments de la journée (hormis le pain de temps en temps).

En guise de booster post training, tout de suite après mes séances je me faisais un shaker composé de poudres crues et bio : spiruline, açai, herbe d’orge, cacao non sucré et lait d’épeautre. Le goût est plutôt dégueu avouons le, mais je le bois d’un coup et ça passe ^^

Dernier point très important : l’hydratation. J’ai toujours eu du mal à boire les fameux 1.5L d’eau par jour. Avec Insanity, le problème est résolu ! En effet, durant les séances, vous transpirez tellement que dès que Shaun T vous dit « water break, water break ! » vous vous précipitez sur votre bouteille d’eau et vous la descendez ! Depuis deux mois je me balade partout avec ma bouteille d’eau, je fais pipi aussi souvent qu’une ptite vieille, mais c’est aussi ça qui rend le programme efficace !

Insanity le bilan

Alors voilà, aujourd’hui j’ai terminé le programme et je n’en suis pas peu fière ! Mon corps a suivi ma folie, il a tenu bon et il a eu des résultats !

wpid-wp-1435839456270.jpeg

Sur la balance je n’ai pas perdu énormément étant donné que j’avais déjà perdu mes petits kilos en trop. De plus il ne faut pas oublier que le muscle pèse plus lourd que le gras. Je suis donc passée de 51.5kg à 50kg.

D’un point de vue mensurations, je me suis affinée d’un peu partout mais surtout de la taille. En effet j’ai perdu 3 cm de la taille, du bassin et des hanches, et j’ai reculé ma ceinture de 2 crans !

Concernant mon objectif ventre, lui aussi a changé. Je n’ai pas le St Graal Six Packs, mais il s’est aplati, certes pas autant que je l’aurais voulu car je pense qu’il me faudrait une vraie période de sèche pour perdre mon petit gras, mais j’ai de vrais abdos désormais !

insanity-2
image

Petite satisfaction supplémentaire : je me suis musclée des épaules et des bras, sans pour autant ressembler à un camionneur !!! merci les fameux push up hein !

En conclusion, est-ce que je serais partante pour refaire un Insanity ? Oh que oui, peut-être pas le même mais je pense me pencher sur les autres versions que Shaun T a créé. Est-ce que je conseille ce programme ? Évidemment, c’est un super défi à se lancer à soi-même, mais comme je l’ai dit plus haut, prenez vos précautions avant, et une fois prêt(e) FONCEZ ET DIG DEEPER BABE !

Malo ♥

Publicités

Bref, j’ai fait un régime… Sur la voie du succès #3

Permier article ici et deuxième

1er mars 2014 : 1m57 (ouais toujours..!) pour 56kg.

Mon premier mois de rééquilibrage est très positif. Changer mon alimentation m’a d’abord fait dégonfler. Je ne me sens plus lourde quand je me couche le soir, je n’ai plus le « gros ventre ». Je mange correctement mais en moins grandes quantités. Je me suis habituée à prendre un petit déjeuner chaque matin, je privilégie le pain complet au pain blanc, j’ai remplacé le beurre demi-sel du matin par du beurre de cacahuète bio et/ou de la chocolade, j’ai arrêté de sucrer mes boissons chaudes, j’ai supprimé le lait de vache de mon alimentation et je bois énormément de thé vert. En bref, j’apprends à cuisiner et à manger différemment !

IMG_7280Le premier fromage blanc que j’ai acheté n’était pas du 0%, mais cela ne fait pas grande différence, vous pouvez aussi bien prendre du 2 ou 3%

IMG_8287

IMG_8557Lisez bien les étiquettes, même si c’est du bio, avant d’acheter, afin d’en vérifier la composition ! En effet le beurre de cacahuète Rapunzel contient de l’huile ajoutée, contrairement à la purée de cacahuète Jean Hervé.

Voici une journée type dans mon assiette

Petit déjeuner :

  • un café noir sans sucre
  • un bol de muesli aux fruits dans du fromage blanc 0%
  • 3 petites (ou 2 grandes) tartines de pain complet avec du beurre de cacahuète et des tranches de banane

10/11h :

  • Si et SEULEMENT SI j’ai faim, je mange une banane.

Déjeuner – je divise mon assiette en 3 :

  • un féculent : soit des pâtes ou du riz, soit du pain, jamais les deux en même temps. Généralement le midi je choisis les pâtes, riz ou pomme de terre
  • une viande ou du poisson
  • des légumes
  • un fruit
  • Exemple de plat : papillote de poisson blanc, pommes de terre et légumes (carottes, poivrons)

17/18h :

  • même principe que pour 10/11h, si et seulement si j’ai faim, je grignote des fruits secs (dates, figues, amandes…)

Diner – je garde le même principe que le midi mais je privilégie du léger :

  • le plus souvent le soir je prends le pain en tant que féculent
  • une viande ou un poisson
  • des légumes
  • un fruit
  • Exemple de plat : poulet pané (faites vous même votre panelure !), tomates, salade verte

Du côté des boissons, je n’ai jamais été adepte des sodas (merci les principes de Maman ^^). Toutefois de façon générale je ne m’hydrate pas assez car je n’ai absolument pas le réflexe bouteille d’eau. Aussi pour y remédier je reprends l’habitude que j’avais à Lyon : chaque matin je me fais un thermos de thé vert que je bois au fil de la journée ! Comme ça je m’hydrate correctement et je purge en même temps !! ^^

Je trie également au fur et à mesure les aliments qui me vont ou pas, ceux qui me font gonfler ou qui me ballonnent. En fait je deviens plus attentive à ce que je mange.

Autre astuce importante : j’applique la règle du 80/20. 80% du temps je surveille ce que je mange, les autres 20% je m’accorde un petit plaisir culinaire. En ce qui me concerne cette règle m’a beaucoup aidée à évacuer la frustration. En effet ça m’a permis de me contrôler en me permettant un petit craquage hebdomadaire ! Psychologiquement ça fait du bien ^^

A savoir : l’ail et le citron sont parfaits pour parfumer sainement votre riz ou votre poisson sans sauce !

Côté sport, j’ai 1h de zumba chaque lundi soir, mais ce n’est pas suffisant. Je commence le challenge ventre plat de Belle et Sportive mais avec les vacances, pas facile de s’y tenir ! Et puis en avril, Belle et Sportive et Juliana Fitness et Bien-être lancent chacune un challenge mensuel ! C’est le moment, je m’y mets !

Je suis donc A LA LETTRE le programme de Juliana (retrouvez le ici). Le petit plus : Juliana exécute le programme en même temps que nous et poste les vidéos de sa séance chaque jour (retrouvez les par là !). La méthode est ultra motivante puisqu’elle vous fait part de son ressenti post séance et que vous pouvez faire vos exos en même temps !

A ce programme j’ajoute celui de Mathilde Boateng : le challenge CAF. Comme je fais celui-ci juste après les séances de Juliana, je zappe le quart d’heure corde à sauter-hé-hé pour passer directement aux 4 autres exos.

Pour ce qui est des jours de repos, je garde ceux de Juliana et avance donc mes séances CAF en fonction.

IMG_8318

J’ai suivi ce programme sportif d’avril à juin, et je peux vous dire que dès le premier mois les résultats se sont fait sentir ! Je me suis affinée des jambes et des bras, j’ai perdu pas mal de gras, notamment au niveau du ventre, ma cellulite au niveau des cuisses a disparu, bref je me suis raffermie ! Pour être sûre de mon évolution, chaque 1er du mois je prends mes mensurations. Et bien évidemment, plus les chiffres baissent, plus la motivation grandit ! Je ne peux donc que conseiller vivement ces deux programmes, d’autant qu »ils conviennent aussi bien à la sportive flemmarde (que je suis ^^) qu’à la stakhanoviste du sport ^^

1er juillet 2014 : 1m57 (comme d’hab ^^) pour 51kg ! VICTOIRE !

IMG_8782à gauche : Noël 2013 / à droite : mai 2014

A suivre…

Malo ♥

Bref, j’ai fait un régime… Mes débuts difficiles #2

[1ère partie pour mieux comprendre : c’est par là ! ]

1er février 2014 : 1m57 (ouais ça, ça bouge pas..!) pour 60kg.

Plus motivée que jamais, je suis bien décidée à perdre mes kilos en trop et à repasser sur du 50/52 kg. Exit les sceptiques, les « tu n’y arriveras jamais seule » et autres commentaires pessimistes. Je ne m’assume plus, à moi de changer tout ça.

Cependant le premier obstacle apparait très vite : je n’y connais rien en régime et autre rééquilibrage alimentaire. Je suis totalement perdue.

Une amie me donne quelques conseils : diviser son assiette en deux (moitié féculents ou légumes, moitié viande ou poisson), manger des féculents à chaque repas, ne pas manger de pain si le plat contient des pâtes du riz etc, faire un petit déjeuner chaque matin…

La première chose que je stoppe : le GRIGNOTAGE. L’ennemi numéro 1 !

De moi même je décide également de diminuer considérablement ma consommation de viande en ne conservant que le jambon blanc, les blancs de poulet et bien sûr le poisson. Je bannis également toutes les sauces de mes plats, les MacDo, les pizzas etc. Pour ne pas être tentée, je fais du ménage dans le frigo et les placards, et chaque semaine je me mets à établir des menus que je suis à la lettre.

Je liste également ce que je veux changer en moi, ce que je veux cibler en priorité, en l’occurrence mon ventre et mes cuisses.

Néanmoins cela ne suffit pas, je navigue toujours à l’aveugle dans les eaux du régime.

En musardant sur HelloCoton je découvre alors un blog : HINS de son nom complet Healthy Is The New Sexy. Tenu par Amel, ce blog me redonne espoir et motivation. Je lis tous ses articles, notamment ceux concernant sa perte de poids, ses astuces alimentaires etc.

P11009331L’article clé de son blog, celui qui m’a permis de m’y retrouver un peu dans tout ce marasme alimentaire : par ici

Via HINS je découvre un second blog : Belle et Sportive, tenu par Mathilde Boateng, une athlète de haut niveau. Je regarde les vidéos de sa chaine Youtube, j’en sélectionne 2 (ici et ) et je me remets petit à petit au sport.

1497801_10152181285747784_860262276_n

Au début je me contente de faire des abdos et je découvre les squats. Je galère un peu moins mais ce n’est toujours pas au point…

Lorhina étant végétarienne, je lui demande quelques idées de plats. Elle me dirige alors vers plusieurs blogs dont un en particulier, Fitness et Bien-être, tenu par Juliana, une fille comme vous et moi qui a connu des galères alimentaires et qui aujourd’hui est juste canon de ouf.

7185_4868286953642_2011939964_n

C’est à partir de ce moment là que j’ai arrêté de me noyer dans toutes ces histoires de régimes. HINS, Belle et Sportive et Fitness et Bien-être sont devenus ma Bible, ma lueur d’espoir.

A suivre…

Malo ♥

 

Bref, j’ai fait un régime… Mon déclic #1

Un lecteur averti en vaut deux…

Ceci est le premier article d’une petite série sur un sujet un peu plus perso que tous ceux que Lorhina et moi publions habituellement : ma perte de poids. Aux éventuelles critiques et mauvaises langues, je précise qu’il ne s’agit en aucun cas d’une apologie de la maigreur et des régimes ou autre idiotie du genre, mais seulement de ma propre expérience, de mon ressenti, de mes complexes et de mon rapport compliqué avec mon corps et les chiffres sur la balance. A celles et ceux qui s’apprêtent à lire l’article qui va suivre, si vous vous sentez bien dans votre corps et votre tête, surtout ne changez rien ! En revanche, si comme moi vous vous sentez en désaccord avec l’image que vous renvoie votre miroir, alors j’espère pouvoir vous donner quelques clés pour mieux vous aimer et pour changer. Bonne lecture à vous 😉

♥♥♥

Petite rétrospective…

En été 2007, j’ai 21 ans et je viens de plaquer 3 ans de droit pour me réorienter en lettres modernes : je pèse 48kg pour 1m57.

Cet été là je rencontre un garçon. Il est Lyonnais, je suis Bretonne, je vous laisse imaginer la complexité de ce début de relation.

Durant un an nous vivons notre début d’histoire à distance avec une visite tous les deux mois. J’habite encore chez Papa maman, je maintiens mes 48kg à l’aide d’habitudes alimentaires peu recommandables. En effet je ne petit déjeune plus, je me goinfre le midi et je jeûne le soir (ou je picore des chips si j’ai faim à 23h).

Malgré mes 48kg, je ne me suis jamais considérée mince. Mon plus gros complexe : mes jambes, mes cuisses, mes jambons comme je les appelle. Le poids et moi, on ne s’aime pas. Mais en faisant un monorepas, en enchainant les jeudi étudiants en boite et les vendredi diète pendant 3 ans, je suis plus fatiguée que d’ordinaire certes, mais je suis passée sous la barre des 50kg et j’ai même acheté un jeans T34.

8d028dba

De 2007 à 2008 je me maintiens donc. Puis je déménage pour rejoindre l’Amoureux à Lyon. On entame une vie de couple, je prends quelques kilos (genre 2 ou 3) mais « c’est normal » car mes habitudes alimentaires ont changé. Si je ne petit déjeune toujours pas, désormais je dine. L’Amoureux a des habitudes très différentes : entrée, salade verte, plat, fromage ou yaourt, fruit. Quand chez moi c’était plat, fromage ou yaourt, parfois fruit. Chez lui c’est midi et soir, que du fait maison ou presque. Alors je me mets à cuisiner. Ça tombe bien j’aime ça.

Deux ans passent, je ne me sens pas bien à Lyon, alors on décide de revenir en Bretagne. La Bretagne c’est chez moi, c’est ma terre, c’est loin des soucis lyonnais, loin de mes inquiétudes. Pour la première fois depuis deux ans je me sens sereine… Et ça se voit.

Insidieusement, sans crier gare, j’accumule les kilos, l’Amoureux aussi. Au début on se dit que ce n’est pas dramatique, qu’on les perdra vite… Mais on ne les perd jamais.

mcdo

Arrive 2014, j’ai 27 ans, bientôt 7 ans de couple et 10kg en plus. Ouais tu as bien lu : 10kg.

Les nouvelles habitudes alimentaires, les MacCrado et autres KFC des jours de flemme, mon nouveau taf à la boulange, tout ça réuni a réveillé en moi mon addiction à la nourriture. Oui car moi, si je ne me contrôle pas, je peux m’enfiler une boite de cookies en moins d’une minute. OUAIS !

shoko-bon

Ces 10kg en plus n’arrangent pas l’image que j’ai de moi. Je vois que je grossis mais je fais l’autruche. J’ai arrêté de me peser, le seul miroir que j’ai n’est pas utilisé et j’adapte mes vêtements en les achetant légèrement plus ample pour masquer ce qui me dérange.

images

Et puis fin janvier, je décide de m’affronter. Moi et mon miroir, seuls, face à face, je me dénude et je me regarde, pour de vrai. Et là c’est le choc. Puis vient le dégoût. L’image que je vois, je ne l’accepte pas, je n’en veux pas.

Ce fut mon déclic.

91954621_oA suivre…

Malo ♥