[On a testé] Insanity ou quand Shaun T le bôgoss veut ta mort

Il y a maintenant quatre mois de cela, le 1er mai pour être exacte, une idée farfelue m’est passée par la tête : Et si je faisais Insanity ?! J’avais envie d’un nouveau défi, de repousser mes limites, mais aussi d’avoir de vrais résultats physiques.

shaun-t-insanity-group

Insanity, kesako ?

C’est un programme sportif de niveau « hard », basé principalement sur le cardio, composé de pas mal de sauts (squats et cie), d’abdos (mais sans crunchs) et de push-up (pompes).

Son créateur, Shaun T, est un bôgossmusclédelamorkitu coach sportif connu et reconnu pour ses programmes, ses cours de fitness et bien sûr pour ses abdos et ses pecs soyons franches hein !

Insanity est un programme d’interval training, autrement dit vous travaillez en fractionné : une phase d’effort intense suivi d’une phase de repos, et ce pendant minimum 30 minutes. Il se déroule sur 63 jours : 4 semaines d’entrainement « normal »(de 30 à 40 min par vidéo), 1 semaine de « recovery » puis 4 semaines d’entrainement « max » (de 50 min à 1h20 par vidéo)

Insanity c’est pour qui ?

Si vous venez tout juste de reprendre le sport, il est préférable de vous remettre en forme tout doucement avant de vous attaquer aux deux mois de pure folie que vous réserve Shaun T.

En ce qui me concerne, j’avais arrêté le sport en septembre 2014, autant dire que depuis, même si mes muscles étaient toujours là, bah ils étaient en hibernation ! Aussi il a bien fallu que je les réveille en douceur, et ça, je l’ai fait avec le programme de ma coach préférée : Juliana Fitness Bien Être. J’ai donc repris le programme qu’elle avait concocté en avril 2014, je l’ai suivi durant tout le mois d’avril, j’y ai ajouté un peu de running, et j’ai retrouvé ma forme et ai perdu les petits kilos accumulés durant l’hiver !

Je me sentais donc d’attaque pour commencer ce fameux Insanity. J’avais déjà fait une première fois le Fit Test, celui qui te laisse présager de la suite et qui te mets sur les rotules d’entrée de jeu. A l’époque je n’avais pas pu finir le test : vertiges, nausées et j’en passe, j’ai fini comme une loque sur le canapé. Ce 1er mai 2015, je savais donc à quoi m’attendre, mais ça ne me faisait pas peur : J’SUIS UNE WARRIOR MOI MEC !!!

Insanity et moi

En faisant Insanity, mon objectif physique était de me raffermir de partout mais surtout de perdre mon bidou de bébé (cette fameuse petite boule de graisse située au nombril !!)

wpid-wp-1435839505463.jpegà gauche : 1 er avril 2015, 53kg / à droite : 1er mai 2015, 51.5kg

Les premières séances ont été compliquées pour moi. En effet je ne savais pas faire certains mouvements (coucou les push up !), il fallait sauter énormément, etc. La première semaine mon genou droit m’a fait un mal de chien, les muscles des cuisses tiraient, et c’est avec bonheur que j’ai effectué la séance Cardio Recovery car les mouvements de stretching m’ont fait énormément de bien. Idem pour la journée off, profitez-en car une journée de repos pour le corps fait énormément de bien et permet au corps de repartir de plus belle !

Si Insanity est une grosse part de physique, c’est aussi une grosse part de mental. En ce qui me concerne je suis partie du principe que « je n’avais pas le choix » Shaun T te dit de faire 8 push up ? Bah tu fais 8 push up, et sur les pieds, pas sur les genoux hein ! T’es crevée et t’as envie de mettre pause sur la vidéo ? Hé bah nan parce que sinon Shaun T va venir te botter les fesses ! Il faut prendre ce programme comme un défi que vous serez fière d’avoir relevé du premier au dernier jour sans flancher.

Niveau alimentation, je n’ai pas changé énormément de choses étant donné qu’avec l’Amoureux on avait déjà une façon de manger plutôt saine depuis un an. En effet nous mangeons à 80% végétarien, et lorsque nous mangeons carni, c’est principalement de la viande maigre ou du poisson. D’autre part nous ne mangeons aucun plat préparé, même nos pizzas sont faites maison, car cela nous permet de contrôler ce que nous mangeons ainsi que la provenance des aliments.  Nous avons juste modifié nos petits déjeuners et nos collations de l’après-midi en les basant sur la méthode Delabos, c’est à dire la chrononutrition. Ainsi le matin nous mangeons fromage + pain + beurre et au goûter c’est chocolat + fruits, et nous ne remangeons aucun de ces aliments de la journée (hormis le pain de temps en temps).

En guise de booster post training, tout de suite après mes séances je me faisais un shaker composé de poudres crues et bio : spiruline, açai, herbe d’orge, cacao non sucré et lait d’épeautre. Le goût est plutôt dégueu avouons le, mais je le bois d’un coup et ça passe ^^

Dernier point très important : l’hydratation. J’ai toujours eu du mal à boire les fameux 1.5L d’eau par jour. Avec Insanity, le problème est résolu ! En effet, durant les séances, vous transpirez tellement que dès que Shaun T vous dit « water break, water break ! » vous vous précipitez sur votre bouteille d’eau et vous la descendez ! Depuis deux mois je me balade partout avec ma bouteille d’eau, je fais pipi aussi souvent qu’une ptite vieille, mais c’est aussi ça qui rend le programme efficace !

Insanity le bilan

Alors voilà, aujourd’hui j’ai terminé le programme et je n’en suis pas peu fière ! Mon corps a suivi ma folie, il a tenu bon et il a eu des résultats !

wpid-wp-1435839456270.jpeg

Sur la balance je n’ai pas perdu énormément étant donné que j’avais déjà perdu mes petits kilos en trop. De plus il ne faut pas oublier que le muscle pèse plus lourd que le gras. Je suis donc passée de 51.5kg à 50kg.

D’un point de vue mensurations, je me suis affinée d’un peu partout mais surtout de la taille. En effet j’ai perdu 3 cm de la taille, du bassin et des hanches, et j’ai reculé ma ceinture de 2 crans !

Concernant mon objectif ventre, lui aussi a changé. Je n’ai pas le St Graal Six Packs, mais il s’est aplati, certes pas autant que je l’aurais voulu car je pense qu’il me faudrait une vraie période de sèche pour perdre mon petit gras, mais j’ai de vrais abdos désormais !

insanity-2
image

Petite satisfaction supplémentaire : je me suis musclée des épaules et des bras, sans pour autant ressembler à un camionneur !!! merci les fameux push up hein !

En conclusion, est-ce que je serais partante pour refaire un Insanity ? Oh que oui, peut-être pas le même mais je pense me pencher sur les autres versions que Shaun T a créé. Est-ce que je conseille ce programme ? Évidemment, c’est un super défi à se lancer à soi-même, mais comme je l’ai dit plus haut, prenez vos précautions avant, et une fois prêt(e) FONCEZ ET DIG DEEPER BABE !

Malo ♥

Publicités

[On a testé] Doux comme une Plim!

Il y a un an de cela,  s’opérait une révolution  dans ma salle de bain: fini les cotons jetables et bonjour les cotons lavables! A l’époque mon choix s’est porté sur les disques démaquillants lavables de la marque Imse Vimse dont je vous ai parlé ici en coton éponge bio. Puis Julie, de la marque Plim, nous a contacté pour nous parler des disques démaquillants et des serviettes hygiéniques lavables de la marque qui sont bio et fabriqués en France. Elle m’a proposé de tester leurs cotons lavables et leurs serviettes hygiéniques.

plim-1

Bon faut dire que je suis bon public, tout ce qui est lavable et réutilisable, moi j’aime bien! Clin d’œil à ma mini kittie qui doit naître dans deux mois et qui possède déjà une dizaine de couches lavables! Je comprends les réfractaires au réutilisable surtout en ce qui concerne les ragnagnas, le jetable, c’est pratique, pas besoin de le nettoyer et c’est surtout super discret! Parce que les règles, c’est encore un peu tabou! Combien d’entre nous n’oserons jamais demander à leur mec d’aller leur acheter un paquet de tampons? Alors faire sécher des serviettes hygiéniques (propres bien surs!) sur un fil à linge, n’en parlons pas!  Ce qui me plait chez Plim, c’est leur manière de dédramatiser la chose et leur désir de faire « tomber les tabous ». J’ai appris pas mal de choses sur leur site présenté de manière décomplexée. D’ailleurs pour celles qui sont intriguées par les coupes menstruelles et les serviettes lavables, je vous conseille d’aller faire un tour ici! Fin de la digression et revenons à nos cotons!

Encore une petite parenthèse, bien que j’ai reçu ce produit gratuitement, je vous livre mon avis sincère et honnête.

J’ai reçu de la part de Plim, un disque démaquillant lavable. Il fait 10 cm de diamètre, a deux faces différentes et hyper douces (rien à voir avec ceux de chez Imse Vimse en coton éponge)!

La bête:

plim-2

plim-3

 

La face colorée est en flanelle (comme les draps si douillets de mémé!), elle est conseillée pour les lotions, les toniques et la face écrue plus épaisse  en molleton sert pour les laits démaquillants et les corps gras (je pense aux huiles démaquillantes et aux démaquillants biphasés). Le gros plus: la membrane imper-respirante placée au milieu: elle permet aux produits de ne pas se mélanger, d’utiliser chaque face pour un usage différent (par exemple : lait démaquillant puis eau florale ) et d’économiser les produits démaquillants (comme le produit n’est absorbé que sur une face, il en faut moins).

Ils sont vendus soit par 2 au prix de 6 euros avec le choix du coloris: écru, gris, rouge ou violet; en lot de 7 pour 19 euros, et en kit : 7 disques et un pochon de rangement (pratique et esthétique) au prix de 33 euros. J’aime beaucoup les pochons, je trouve qu’ils peuvent apporter une belle touche déco dans la salle de bain tout en protégeant les disques démaquillants de la poussière, les pochons sont également vendus seuls avec le choix du motif pour 15 euros. Le prix est plus élévé que la marque Imse Vimse mais le produit est fabriqué en France, la qualité est supérieure et au niveau de la douceur y’a pas photo! Molleton/Fanelle 1- Eponge 0.

Le test:

A la réception du disque démaquillant lavable, j’avais hâte de vérifier s’il était vraiment à la hauteur de ses promesses: un coton bi-texture qui permet d’utiliser sur chaque face un produit différent sans que ceux-ci ne se mélangent et qui ne soit pas très gourmand en lotion. En effet,  j’ai remarqué que lors de l’utilisation de mes cotons lavables, je devais mettre pas mal de lotion (le tissu éponge est très absorbant) pour réussir à me démaquiller, je voulais savoir si le coton Plim lui me permettait de faire des économies.

J’ai tout d’abord utilisé un lait démaquillant sur la face écrue, comme le disque est très grand, je n’ai eu besoin que de la moitié de la surface de celui-ci, le molleton n’a absorbé qu’une toute petite partie du produit et ma peau a pu profiter du reste et la face colorée quant à elle est restée totalement sèche. Je me suis dit que le lait étant épais, il était normal que l’autre face ne soit pas mouillée, j’ai donc versé sur l’autre moitié de la face écrue, du démaquillant biphasée et là même résultat! J’étais stupéfaite! Le disque ne se comporte pas comme une éponge et demande donc moins de produit et l’autre face du disque est toujours aussi sèche.

J’ai donc pu appliquer mon eau florale  d’hamamélis avec la face grise et même constat, pas besoin de mettre trop d’eau car la flanelle ne se comporte pas comme une éponge.

Bilan:

Si j’étais déjà convaincu par les disques démaquillants lavables, je dois dire que Plim fait dans le haut de gamme avec des disques très grand et très doux, deux textures qui permettent l’utilisation de produits différents sans que ceux-ci ne se mélange ni besoin de changer de coton. Et ce coton vous permet d’utiliser moins de lait/lotion car il ne se conduit pas comme une éponge, je pense pouvoir faire durer mes bouteilles de démaquillant au moins 2 fois plus longtemps qu’avec un coton jetable ou un disque démaquillant lavable en matière coton éponge. Tout en coton, ils se lavent très bien à 30/40° avec le reste du linge. Ils sont beaux et  existent en coloris variés: écru, gris, violet et rouge.

En ce qui concerne les points négatifs: le prix peut paraître élevé… mais comme ils sont réutilisables et qu’ils font économiser les cosmétiques, on s’y retrouve rapidement. Autre bémol, ils ne sont pas vendus avec un filet de lavage, donc je vous conseille de bien les compter à la sortie de la machine.

J’aime beaucoup beaucoup ces disques et je compte en acheter d’autres car leur douceur convient parfaitement à ma peau réactive!

Je vous parle très bientôt des protections intimes lavables de chez Plim.

Lorhina 😉

[On a testé] Tout sur le vernis semi-permanent!

J’adore avoir les ongles vernis mais le problème du vernis à ongles, c’est que ça ne reste pas joli très longtemps (2 jours pas plus pour moi !), ça pue et en plus ça met une éternité à sécher. Et moi, refaire ma manucure tous les trois jours, j’ai la flemme ! Ajoutez à cela un mari qui déteste l’odeur du vernis à ongles. Alors depuis quelques mois, j’ai peu à peu laissé tomber mes vernis.

Et puis, une de mes copines m’a parlé des vernis semi-permanent. Elle m’a dit : « c’est trop bien, maintenant je change mon vernis toutes les 2 semaines, le séchage est plus rapide et la brillance est top ! »

Bah moi forcément, j’ai trouvé ça trop bien ! Et j’ai voulu essayer !

résultat-vernis-sp-4Manucure semi-permanente avec le gel polish Bluesky, soft pink.

Le matériel :

materiel-manucure-1
Contrairement aux vernis classiques, les vernis semi-permanents nécessitent un équipement de base :
-Une lampe UV ou LED
-Un vernis spécial dit « semi-permanent »
-Un produit cleaner dégraissant

Lampe UV ou LED, que choisir ?

La lampe UV : Elle fonctionne grâce aux rayons ultra-violets : le scoop ! L’avantage, c’est qu’elle est moins onéreuse que la lampe à LED mais aussi moins performante, le temps de séchage est plus long. Autre détail qui a son importance, les UV sont reconnus pour être nocifs pour la peau.

La lampe à LED : Aucun danger pour la peau, le temps de séchage est de 30 secondes pour une base/topcoat et 60 secondes pour un vernis couleur. De plus, il n’y a pas besoin de changer les lampes UV, elles sont garanties 5 ans pour un usage professionnel.

A noter que certaines marques proposent des kits pour débuter, c’est le cas de Sensationails (marque distribuée dans les magasins Carrefour), Kiss (marque américaine que vous retrouverez chez Saga Cosmetics) et Alessandro (disponible chez Sephora)…

Le vernis semi-permanent : Son coût est plus élevé en moyenne que le vernis classique, il faut compter entre 8 et 18€ le flacon. Sa texture est plus gélifiée qu’un vernis classique et il ne sèche pas à l’air libre. Il existe différentes marques : Bluesky, Sensationnail, OPI (la gamme gel color by OPI), Peggy Sage, Kiss, Alessandro… Mais comme il tient 2 semaines sur les ongles,  on en remet moins souvent et il dure plus longtemps qu’un vernis basique !

Quelle la lampe je possède ?  J’ai la lampe LED MelodySusie achetée sur Amazon, elle a un très bon rapport qualité prix (environ 48 euros et la livraison est gratuite), elle est suffisamment grande pour mettre les 5 doigts (main et pied) à sécher en même temps.

lampe-ledVoici la bête!

boutons-lampe-ledLa lampe est équipée de 4 modes : 30, 60, 90 secondes ou 30 minutes.

 Comment appliquer le vernis semi-permanent ?

pose-du-vernis

Le vernis semi-permanent s’applique comme un vernis standard, sauf qu’entre chaque couche il faut le passer sous la lampe. Comme il ne sèche pas à l’air libre, il est plus modulable : il est possible de s’y reprendre à plusieurs fois pour un résultat plus homogène.

Voici comment je procède :
– je pose une première couche de vernis
– je passe ma main sous la lampe pour 60 secondes de séchage.
– je pose une seconde couche de vernis
– c’est reparti pour 60 secondes de séchage
Si vous le souhaitez vous pouvez peaufiner l’application par  une couche de topcoat et terminer par 30 secondes sous la lampe.
Afin d’ôter le résidu collant, je passe un coton imbibé de cleaner dégraissant sur les ongles. Et voilà c’est fini ! Tranquille pour 2 semaines !

Et le résultat, TADAM…

resultat-vernis-sp3

résultat-vernis-sp2

résultat-vernis-sp

 Comment enlever le vernis semi-permanent ?

« Si cela tient longtemps, cela doit être une galère à enlever ! »  Non pas du tout, il suffit de savoir comment s’y prendre!

Il existe des petites capsules à enfiler au bout de ses doigts pour dissoudre le vernis que vous trouverez sur Amazon par exemple.

Il y a aussi une méthode plus DIY : « les papillotes »

matériel-papillotte
Pour cela il faut :
– 5 disques de coton coupés en deux
– du dissolvant AVEC acétone
– 10 bandes de papier aluminium
– un « grattoir »

Ensuite, il suffit de poser un demi-cercle de coton imbibé de dissolvant sur son ongle et de bien maintenir le coton grâce à la bande de papier aluminium. Laisser agir 20 minutes.

paillottesCeci n’est pas un cosplay raté d’Edouard aux mains d’argent !

Enlever la papillote, puis gratter les restes de vernis avec le grattoir. Allez-y doucement, les écailles de vernis doivent partir toutes seules, sinon vous risqueriez d’abîmer vos ongles !

grattoir

Mon avis :

L’essayer c’est l’adopter ! C’est vrai que pour commencer, il faut investir un minimum (l’achat de la lampe est inévitable !) et pour le moment je ne possède qu’un seul vernis semi-permanent, mais je ne compte pas m’arrêter là !

Je vous laisse juger par vous-même :
Vernis posé le 5 juillet et la photo date du 30 juillet !

vernis-apres-3-semainesManucure semi-permanente plus de 3 semaines après sa pose.

Stupéfiant non ? On voit la repousse de l’ongle mais le vernis lui n’a pas beaucoup bougé malgré la plage et la vaisselle ! Je l’ai volontairement laissé longtemps pour voir combien de temps le vernis tenait mais je pense que 3 semaines c’est vraiment la limite ultime.

Je suis vraiment conquise car on peut poser son vernis et partir en vacances sans se soucier de sa manucure. J’ai les ongles nets pendant 2 semaines et ça c’est vraiment cool. De plus, j’ai le sentiment quel le vernis semi-permanent protège plus mes ongles qu’un vernis classique : mes ongles ne se dédoublent presque plus et ils sont moins cassants.

Et vous, êtes vous tenté par les vernis semi-permanent?

Lorhina 😉

 

Rouge velouté sans transfert de Sephora… Really ?

J’en avais entendu parler sur quelques blogs, j’ai aussitôt voulu le tester, je vous parle bien sûr du Rouge velouté sans transfert de Sephora !

Alors d’abord, sachez que j’ai bien galéré pour le trouver dans la petite ville que représente Vannes !!! En fait, c’est simple, il n’y est pas vendu !! Je me suis heurtée à une Sephorette qui ne connaissait pas le produit (c’est selon moi un peu le comble pour une vendeuse…) et qui est allée se renseigner auprès d’une de ses collègues qui l’a purement et simplement envoyée sur les roses devant moi !!! Pour avoir été entraînée et briefée à mort sur le service au client, l’amabilité, la disponibilité, etc à la Fnac, bah là Sephora Vannes pouvait aller réviser les règles premières du commerce. Enfin bref ! Du coup j’ai profité de mon passage au Brow Bar Benefit du Sephora de Lyon pour enfin m’acheter ce rouge sans transfert et vérifier s’il était aussi formidable que j’ai pu le lire !

Après une loooooongue longue hésitation durant laquelle le Always Red me faisait grave de l’œil, j’ai finalement choisi la teinte Forever Fushia.

Ce qu’il faut tout d’abord savoir sur ce produit, c’est que ce n’est ni un rouge à lèvres ni un gloss mais un lipstain. Un lip-what ??? Un lipstain, une encre à lèvres en somme ! J’avais, il y a longtemps, testé les feutres à lèvres de Maybelline, mais ils ne m’avaient absolument pas convaincue. Avec le Sans transfert de Sephora, on passe sur une texture gel, et là le résultant est bien plus probant.

Le principe : on applique le gel très TRÈS minutieusement (déraper avec ce genre de gel ne pardonne pas) et nos lèvres restent colorées toute la journée ou presque. Ce qu’il faut savoir néanmoins, c’est que c’est un produit très asséchant. Aussi j’applique toujours un peu de baume à lèvres avant, afin d’hydrater au maximum.

Au niveau de la couleur, je suis conquise. Le peps est là, on voit ma bouche à 1000km à la ronde, j’adore.

rst1

Au niveau de la tenue, là encore ça va. Certes lors du repas il y a des traces sur mon verre (et sur ma serviette !) mais bon. Une petite retouche et le tour est joué !! (nb : ne vous essuyez pas la bouche comme une barbare, ça fera tout déborder AUTOUR de la bouche !!)

rst2

rst3

En revanche, le hic, car oui il y en a un, c’est que pour la première fois, oui la première !!! Je me suis retrouvée avec de la couleur sur les dents ! Oui ce fameux débordement de rouge à lèvres que l’on voit le plus souvent sur les petites mamies qui ont voulu se la jouer femme fatale avec un rouge pétant ou un rose fushia mais qui n’ont pas pris la peine de sourire devant leur miroir avant de sortir et qui par conséquent se retrouvent avec des taches colorées sur les deux dents de devant !!! OMG quoi !!! Et honte suprême, c’est l’Amoureux qui m’en a fait la remarque lorsque je me suis tournée vers lui tout sourire pour lui montrer mon nouvel achat ! Ça m’est arrivé deux fois : le jour même de l’achat (et je n’avais pas mis de baume à lèvres), mais aussi un autre jour, lors d’une sortie avec l’Amoureux, j’avais bien veillé à faire un check après pose et avant de sortir, et pourtant ça a débordé…

Je dois avouer que cela m’a un peu refroidie. En effet s’il y a bien une chose que je redoute lorsque je travaille, c’est bien d’être tout sourire devant un client et d’avoir ces tâches de rouge sur mes dents !

Et c’est là qu’intervient la technique ultra glam, ultra sexy de Lorhina : la technique du doigt dans la bouche. Pour ôter le surplus, on passe son doigt plusieurs fois entre ses lèvres ! Sexy quand tu nous tiens !!!

fraise

En bref, je me retrouve donc mi-figue mi-raisin face à ce produit. Oui j’adore la couleur et la tenue, mais du coup je ne le mets pas souvent, et lorsque ça m’arrive, je me balade avec un petit miroir de poche et je check (très souvent) que rien ne déborde.

rst4

Et vous, qu’avez-vous pensé du Rouge velouté sans transfert de Sephora ?

Malo ♥

[On a testé] Mangez-moi, mangez-moi, mangez-moiiii !

Il y a quelque chose comme 2 ou 3 ans, une amie (qui se reconnaitra) était revenue de ses vacances dans la famille de son chéri au Portugal toute excitée en m’envoyant des photos d’un truc que j’avais encore jamais vu !

Et si vous nous suivez sur HC, alors vous n’êtes pas sans savoir que j’ai passé une partie de mes (très attendue) vacances en Espagne, à Empuriabrava pour être plus exacte. Oui parce que si le chéri de ma copine est Portugais, hé bien le mien d’Amoureux est Espagnol ! Bon en vrai il ne l’est que d’origine, le vrai Espagnol c’est le padre et les encore plus vrais ce sont les abuelos de l’Amoureux. D’espagnol, l’Amoureux n’en a surtout conservé que le nom de famille et la tendance à aller en Espagne pour les vacances 😀 (d’ailleurs, je me suis toujours dit que le jour où on se mariera, on va bien rigoler, parce qu’allez donc imaginer une Asiatique, non seulement Bretonne, mais en plus avec un nom de famille bien bien espagnol ! 😀 Eeeennnfin bref ! )

Tout ça pour dire que durant une session shopping à Figueres, je suis tombée sur ça :

DSCN0632

J’en avais croisé sous les arcades d’Empuria, mais je dois dire que ça ne m’avais pas vraiment inspirée confiance à la vue des poissons anormalement gros ! Et donc en voyant ce fish spa qui me semblait bien plus pro, je n’ai pas pu résister !!!

Oui oui il s’agit de ces petits poissons mangeurs de peaux mortes !

DSCN0626

Petite séquence intello :

Le petit poisson s’appelle Garra Rufa et est originaire du Moyen-Orient. Il est connu pour ses vertus exfoliantes et est utilisé pour soigner certaines maladies de peau et désormais pour les fish pedicures.

Alors comment ça se passe ?

Hé bien c’est tout simple ! Vous ôtez vos chaussures (bon là c’était pas dur j’étais en tongs !) et vous passez dans une petite douche pour les pieds. Vous les lavez rapidement, vous les séchez et l’hôtesse vous fait enfiler des « chaussons » jetables, les trucs bleus d’hôpitaux là you see ?? Vous vous asseyez au dessus d’un bac et l’hôtesse vous plonge doucement les pieds dans l’eau et les poissons !

Vous lui dites le temps que vous voulez rester et vous n’avez plus qu’à profiter !!

DSCN0628

Alors bien sûr, la question que tout le monde se pose : et ça fait quoi comme sensation ???

Hé bien ça chatouille mais pas tant que ça !! Ce n’est pas désagréable, ça m’a bien fait rire, et ça ressemble surtout à un portable mis sur vibreur sur vos pieds !

Le résultat ? Des pieds tout doux !!! Oui oui oui !!! Alors oui, je pense que si je retrouve un fish spa, je retenterai l’expérience, parce que là c’était surtout pour tester donc je n’avais pris que 10min (et ça m’a coûté 9€, correct quoi). Les pitits poissons sont aussi désormais utilisés pour les mains, ça doit être marrant ça aussi !!! Bref j’ai adoré ! 😉

DSCN0630(la photo est floue, c’est l’Amoureux qui la prise, il ne sait pas utiliser mon nouvel appareil)

Et vous avez-vous déjà fait une fish pedicure ?

Malo ♥

[revue] Birchbox de septembre

J’ai connu beaucoup de déboires avec les box beauté. Glossy box, Jolie box, Beauty box m’en ont fait voir de toutes les couleurs : pas assez de make up à mon goût, trop d’échantillons et des doublons d’un mois sur l’autre. La seule qui m’avait vraiment convaincue fut la Carmine box, arrêtée un mois après le début de mon abonnement !

Voilà pourquoi je m’étais jurée de ne plus y retourner… Mais je suis une proie facile ! Et puis la Birchbox et son contenu m’ont fait de l’œil et Igraal n’a pas vraiment aidé en me reversant 2,50€ (d’ailleurs, si vous voulez que je vous parraine c’est ici). C’est comme ça que compulsivement je l’ai commandée.

image

Allons, passons au contenu !

image

A l’ouverture, la Birch box marque des points car j’aperçois des produits de maquillage : un ràl et un vernis à ongles ! Pour la présentation, c’est toujours le même refrain : un pochon glissé dans une boite en carton ! Pas d’innovation de ce côté là !

image

image

Le premier produit est un ràl de la marque Modelco : le « Party Proof Lipstick » en teinte Kitty ;), le hasard ne fait-il pas bien les choses ? C’est un joli rose légèrement pailleté pour les jours où l’on ne veut pas en faire des tonnes.

Vernis nailgirls en teinte red 3, c’est une marque qui m’est inconnue avec « une formule clean » ce qui n’est pas sans me déplaire. Le seule hic, c’est un rouge comme bien souvent dans les box !

image

Avant-shampoing Philip Kingsley (à gauche sur la photo) : Un avant-shampoing, je n’ai jamais essayé, c’est une vraie nouveauté pour moi et j’apprécie ! A première vue le produit ne sent rien et j’ai hâte de voir s’il fait des miracles sur mes cheveux très longs ! Il y a 40 ml, soit deux utilisations, le format est plutôt correct.

Masque Aquaconfort de Delarom (à droite) : J’adore les masques car ce sont les masques de cocooning par excellence ! Encore une marque à découvrir, en plus l’odeur est très agréable !

image

CC Crème Erborian : Les CC crèmes, j’en ai beaucoup entendu parlé et maintenant à moi de me faire mon propre avis ! C’est une crème correctrice haute définition, qui prévient les premiers signes de l’âge, donne bonne mine et de l’éclat et agit sur les imperfections. Ce que j’aime : un indice SPF 45 ! Elle est fournie avec un échantillon de BB crème de la marque ! Sympa, cela permet d’essayer le combo CC + BB crème.

image

En bonus : Un pinceau pour les ombres à paupières car on n’a jamais trop de pinceaux !!! J’adore les pinceaux alors je suis bien contente ! Et un magazine pour pleins d’idées de look !

Bilan : Je suis très satisfaite de cette box car je vais tester de nouveaux produits. J’aime la présence de maquillage et d’un vernis à ongles moins cracra que ceux que j’ai l’habitude d’acheter ! Ce n’est pas une box qui se démarque par son originalité dans sa présentation mais le contenu est top alors je suis comblée ! Je compte bien continuer l’aventure un mois de plus avec Birchbox ! Si vous aussi vous souhaitez essayer cette box pour 13€ fdp compris, laissez moi être votre marraine, c’est par ici !!

Lorhina 😉

Et vous, qu’avez vous pensé de la birchbox de ce mois-ci ?

[On a testé] Les cotons démaquillants lavables + Concours inside ! [FERME]

Ça y est ! J’ai sauté le pas et je suis passé aux disques démaquillants lavables ! Et oui, beauty addict c’est sûr, mais une beauty addict concernée par ses déchets !

image

Je ne vais pas lancer  le débat ici, ce n’est pas l’endroit, mais depuis quelques années je me pose de plus en plus de questions sur l’environnement, l’alimentation, ma manière de consommer et les conséquences que cela peut avoir sur la planète en général. Je ne pense pas que ce soit un effet  de mode, nous sommes de plus en plus à nous lancer dans les cosmétiques home-made ,à investir dans des produits durables, à mettre de côté ce qui est jetable, sans parler de l’engouement autour des coupes menstruelles (d’ailleurs si ce sujet vous  intéresse, laissez un petit commentaire).

On va faire un peu de maths : j’utilise un coton le matin et deux le soir pour parfaire mon démaquillage, ce qui représente :

  • 3 cotons par jour
  • environ 90 cotons par mois
  • environ 1080 cotons par an

Cela fait près de 10 ans que je me maquille et donc que je me démaquille chaque soir, si on fait le calcul le chiffre est juste effarant !

Bref, tout ça pour dire que j’avais bien envie d’essayer depuis un certain temps ces fameux petits cotons lavables, quand une collègue m’a parlé du site Bébé au naturel, et curieuse comme je suis, je suis allée fouiner sur la toile histoire de voir de quoi il s’agissait. Bébé au naturel est un site divisé en cinq grands domaines : bébé, enfants, jeux-jouets, beauté et maison… Pour les parents, vous trouverez tout l’équipement pour bébé ainsi que des couches et des lingettes lavables, des soins bio et des jouets en bois… De plus, le site livre gratuitement en relais colis et c’est vraiment appréciable car je déteste payer des frais de port !!

C’est l’espace beauté qui m’intéressait surtout. Le site propose une gamme très complète de cosmétiques bio pour être belle de la tête au pied, du make-up bio, parce que le bio ça ne veut pas dire se laisser jambes et aisselles en jachère et être allergique au maquillage !

image

Pour une fois je n’ai pas trop craqué et je me suis juste arrêtée sur un lot de 10 disques démaquillants en coton bio de la marque ImseVimse livré dans leur sac de lavage pour 13.40€. Ils sont doux et nettoient la peau sans l’agresser car j’ai la peau très sensible et hyper réactive : du genre, je me lave le visage avec une brosse nettoyante et je suis écarlate pendant deux jours. Là, rien, ma peau est vraiment respectée !

image

Ils ont un diamètre de 8 cm donc plus besoin d’utiliser deux disques le soir, un seul suffit ! Et ils se lavent à 60 ou 90° en machine dans le sac prévu à cet effet. J’avais peur que les restes de mascara et de rouge à lèvres flashy restent incrustés mais non ! Ils sèchent extrêmement rapidement, bien à plat dans leur sachet, en une nuit c’est sec ! Bien  sûr, je ne fait pas tourner une machine uniquement pour eux (sinon ce n’est plus tellement écolo !) mais avec une tournée de blanc c’est parfait !

image

Cela fait donc deux mois que je suis passée aux cotons lavables et j’ai même investi dans un deuxième lot tant je les aime !  Je continue toujours à acheter des cotons jetables, (bah ouais je n’enlève pas le vernis à ongles avec les cotons lavables !) mais depuis que je les ai, j’ai sauvé 186 cotons jetables ! Je suis très satisfaite de mon acquisition et je trouve qu’ils nettoient mieux q’un coton classique ! Je trouve que c’est plus pratique d’avoir deux lots car cela permet de stocker les disques propres dans un sac et les sales dans un autre.

Lorhina 😉

Et maintenant, comme promis, place au concours !

Pour permettre à l’une d’entre vous d’essayer ce produit, Bébé au naturel offre un lot de 10 disques démaquillants ImseVimse !!! Un grand merci au site qui a accepté de collaborer avec nous 🙂 !

Pour participer au tirage au sort c’est facile ! Il vous suffit de (obligatoire) :

  • Laisser un commentaire sous cet article pour indiquer que vous participez
  • Etre abonné(e) à notre page Hellocoton et nous donner votre pseudo
  • Liker la page facebook du site Bébé au naturel
  • Nous dire ce que vous faites pour protéger la planète !! (ou si le problème ne vous concerne absolument pas, bah dites le aussi !!!)

Pour les chances supplémentaires (facultatif) :

  • Liker notre page Fb PrettyLittleKitties et nous donner votre pseudo : +1
  • Nous suivre sur twitter (@PLittleKitties) : +1
  • Partager le concours sur HC, Fb et/ou Twitter : +1 par partage

Le concours est ouvert à la France et à la Belgique du 23 septembre 9h au 7 octobre 2013 minuit (heure de Paris) !

Bonne chance à tous!!!

♥♥♥

FELICITATIONS AU NUMERO 38 AKA JENNIFER METRA !!!!

concours2Merci de bien vouloir nous envoyer tes coordonnées à 2prettylittlekitties@gmail.com afin que nous puissions contacter Bébé au naturel pour qu’ils procèdent à l’envoi de ton lot !

Merci aux autres participantes, et ne soyez pas déçues, il y aura d’autres occasions de jouer 😉

A bientôt sur la blogo !